Les meilleures clés pour réussir un trekking en Patagonie chilienne
BY ON Juin 20, 2018
0

Le Chili est une adresse propice à l’aventure et à la balade au grand air. Riche en paysages grandioses et époustouflants, il a tout ce qu’il faut pour agrémenter le séjour des globe-trotters du monde entier. Avec un site spectaculaire tel que la Patagonie, cette contrée sud-américaine saura également attirer l’attention des trekkeurs qui souhaitent […]

Le Chili est une adresse propice à l’aventure et à la balade au grand air. Riche en paysages grandioses et époustouflants, il a tout ce qu’il faut pour agrémenter le séjour des globe-trotters du monde entier. Avec un site spectaculaire tel que la Patagonie, cette contrée sud-américaine saura également attirer l’attention des trekkeurs qui souhaitent réaliser des circuits au Chili. Cette merveille naturelle chilienne comprend essentiellement le sud de l’Argentine (sur superficie de 1 140 532km2) et le sud du Chili (sur une surface de 256 093 km2). Ces grands espaces sont surtout caractérisés par des montagnes, des glaciers des forêts subpolaires, des archipels et des littoraux qui sauront plaire aux marcheurs les plus émérites. Ce qu’il faut surtout savoir sur la Patagonie, c’est son climat tempéré à pluviométrie faible en plaine et modérée en zone de relief. La prairie de cette région est aussi marquée par des lieux, dont la température est inférieure à 0 C. Il va sans dire qu’il n’est pas possible de sillonner les moindres recoins de cette région si l’on n’est pas mieux équipé en matière vestimentaire.

Privilégier les habits chauds avant de parcourir la Patagonie

Bien que la Patagonie soit parfois ensoleillée, elle présente, généralement, des températures hivernales extrêmes. Les voyageurs désireux de faire un circuit au Chili devront donc porter des vêtements chauds pour être parfaitement à l’aise durant leurs randonnées. Ils doivent surtout privilégier les sous-vêtements thermiques afin de garder une sensation de chaleur tout au long du parcours. En quelque sorte, ces derniers seront considérés comme leur deuxième peau et assureront leur total confort pendant la marche, la montée ou la descente des sites en hauteur. À part cela, il est bon de savoir que certaines parties de la Patagonie sont marquées par du vent astral et sont suivies de neige ou de pluie. Il est ainsi indispensable de mettre des vestes types « ultrashell », de préférence ultra-respirante. Celles-ci permettront aux trekkeurs de mieux se protéger des intempéries, de ne pas souffrir du gel en Patagonie, mais aussi de bien bouger et se déplacer. Pareillement, il vaut mieux enfiler un pantalon « softshell », car ce type de vêtement est efficace contre le froid. Il est également pratique d’opter pour les pantalons renforcés, puisqu’ils protègent efficacement et sont increvables.

Éviter la haute saison pour profiter d’un voyage enrichissant en Patagonie chilienne

Envie d’explorer la Patagonie chilienne ? Avec un temps plus clément et des températures plutôt positives, l’été (entre les mois de janvier et février) est une bonne saison pour randonner dans cette zone touristique. Cependant, cette saison coïncide avec les vacances scolaires au Chili. Il est donc un peu difficile d’y trouver un bon hôtel pour le séjour, et ce, même dans les parcs naturels. Alors, pour mieux réaliser ses circuits au Chili, il vaut mieux s’y rendre entre les mois d’octobre et novembre. Les randonneurs seront ainsi ravis de suivre différents itinéraires agrémentés de paysages colorés et de fleurs sauvages. Sinon, les marcheurs aguerris pourront également choisir les mois de mars et avril pour organiser un trekking en Patagonie chilienne. Ces périodes sont idéales pour faire de la balade au grand air, car les feuillages commencent à être mordoré et les sommets enneigés.

About the author