Marbrier : un métier qui exige de la passion et certaines formations
BY ON Oct 24, 2019
0

Plusieurs métiers constituent le secteur du bâtiment et la marbrerie en fait partie. Dans sa généralité, le marbrier donne vie à la pierre brute qui vient d’être extraite des carrières. On se sert de ces pierres dans la construction, dans la décoration et aussi dans les travaux de restauration de monument. Une société de marbrerie […]

Plusieurs métiers constituent le secteur du bâtiment et la marbrerie en fait partie. Dans sa généralité, le marbrier donne vie à la pierre brute qui vient d’être extraite des carrières. On se sert de ces pierres dans la construction, dans la décoration et aussi dans les travaux de restauration de monument. Une société de marbrerie ou encore le marbrier peut alors intervenir dans l’habillage d’une devanture de magasin ou des salles de bain, le dallage des sols, les travaux d’ornementation, la réalisation de cheminée… Si l’activité de l’artisan est orientée vers la marbrerie funéraire, la spécialisation du manufacturier peut alors se concerner la réalisation et l’entretien de sépultures.

Quel profil pour être marbrier ?

En plus d’être respectueux des règles de sécurité (port de masque et de lunettes de sécurité) et son savoir-faire, un artisan marbrier comme le Marbrerie du Hainaut à Aubry Du Hainaut doit également disposer un goût artistique et un réel sens de l’observation. Tels pour le service de marbrerie, l’harmonisation des couleurs et des veinages des pierres est effectivement requise afin de donner du caractère et conférer de l’originalité à la pierre brute.

Le métier de marbrier est une vie choisie par plus d’un. Comme le témoigne un artisan dans le domaine, c’est un secteur permettant de toujours évoluer ses imaginations et savoir-faire. La marbrerie est une activité très diversifiée. Le marbrier peut par exemple réaliser des stèles et des monuments funéraires ou encore des éléments de décoration. Le contact avec le client est aussi essentiel quand on travaille dans le domaine. Le professionnel doit être entièrement à l’écoute du client et lui conseiller sur son choix de manière à l’accompagner efficacement dans son projet. Dialoguer et échanger avec la clientèle sont des moyens d’aboutir à une réalisation sur-mesure et correspondant à leur attente.

Les débouchés et évolution possibles dans le métier de marbrier

Les entreprises œuvrant dans la marbrerie ne cessent de rechercher des professionnels qualifiés et motivés. Si vous êtes un jeune diplômé souhaitant devenir un ou un simple marbrier pour travaux de finition, les débouchés ne sont pas en manque. Avec de l’expérience et des bases en comptabilité et en gestion, vous pouvez même créer votre propre entreprise ou reprendre une structure existante.

Mais comment se former pour le métier de marbrier ? En atelier, cet artisan assemble et polit les éléments via le façonnage des roches naturelles. Si intervenant sur un chantier, son rôle consiste à assurer la mise en place des ouvrages finis en atelier. Un marbrier  peut aussi prendre en charge la pose de revêtement en marbre, en pierre calcaire, en ardoise, en granit ou en d’autres roches des surfaces murales, des escaliers et du sol. Il peut également être amené à réaliser des travaux de protection et de restauration de la pierre.

About the author
Avatar